QU’EST CE QUI EST NÉCESSAIRE POUR VOUS?

Summary

Nous suivons Jésus dans la maison de Marthe, à Béthanie, comme nous le savons. Remplie de dévouement pour recevoir le Seigneur accompagné de ses disciples, Marthe déployait une grande activité, afin de le bien recevoir. Certes ce n’était pas peu de chose que ce service; personne ne savait l’apprécier mieux que Jésus. Marie, la sœur de Marthe, avait à cœur autant qu’elle le bien-être de son hôte aimé, mais elle manifestait son attachement à Jésus d’une autre manière encore; il est dit d’elle: «Qui aussi, s’étant assise aux pieds de Jésus, écoutait sa parole». Non seulement elle le recevait, mais aussi elle l’écoutait. «Voici, écouter est meilleur que sacrifice, prêter l’oreille, meilleur que la graisse des béliers», avait dit le prophète (1 Samuel 15:22). À première vue, l’activité de Marthe peut paraître plus utile et plus à propos que l’attitude de Marie. C’est même, en pareil cas, l’appréciation d’un grand nombre de personnes aujourd’hui. Mais telle n’est pas celle de Jésus; pour que notre jugement soit vrai, il faut qu’il se rapporte à celui du Seigneur. En toutes choses nous devons rechercher sa pensée et nous y conformer. Mécontente de sa sœur qui lui laissait tout le soin de recevoir ses hôtes, Marthe vient à Jésus et se plaint: «Ne te soucies-tu pas de ce que ma sœur me laisse toute seule à servir? Dis-lui donc qu’elle m’aide. Et Jésus, lui répondant, dit: Marthe, Marthe, tu es en souci et tu te tourmentes de beaucoup de choses, mais il n’est besoin que d’une seule; et Marie a choisi la bonne part qui ne lui sera pas ôtée» (v. 40-42).

Le mal, chez Marthe, n’était pas de servir, bien au contraire; mais son service prenait tout son cœur (v. 40): «Marthe était distraite par beaucoup de service». Tout ce qui nous détourne de la personne de Jésus nuit, même le service, comme dans le cas de Marthe. C’est lui qui doit avoir la première place dans nos cœurs; sans cela nous ne pouvons faire de progrès dans sa ressemblance. Au lieu d’être distraite, Marie écoutait la parole de Jésus, assise à ses pieds; elle avait choisi une part qui ne lui serait point ôtée, ni ici-bas, ni dans l’éternité; tandis que le service sera supprimé. Si, au lieu de jouir de Christ en le servant, on est distrait de lui par le service, il ne restera rien; car, dans le ciel, le service ne pourra pas occuper le cœur qui n’aura que Jésus pour objet.

This episode is sponsored by

· Anchor: The easiest way to make a podcast. https://anchor.fm/app

Send in a voice message: https://anchor.fm/miller-b-bocart/message

%d bloggers like this: